INTERVIEW : Kala, la petite mannequin au physique atypique


Les bouledogues français sont à la mode depuis quelques années... Mais avez-vous déjà vu un bouledogue comme Kala ? Avec sa tâche atypique, elle attire tous les regards ! Mais surtout, Kala sait prendre la pose comme personne devant un objectif. Rencontre avec une jolie petite chienne pleine de vie.

J'ai retrouvé Solène et Kala il y a quelques semaines, dans le quartier de La Défense. Et malgré son jeune âge - 7 mois au moment des photos - elle était incroyablement sage ! J'ai rarement vu un chiot qui prend aussi bien la pose sans bouger, sans laisse... Un vrai plaisir à photographier. Et que dire de sa joie de vivre et de sa bouille bicolore, j'étais en adoration comme toujours !!!


Solène a adopté Kala avec son copain Gabriel. Originaire du sud de la France et récemment installé à Paris, le couple avait vraiment envie d'un chien pour profiter de longues balades et de connaître l'incroyable aventure qu'est de vivre avec un compagnon à quatre pattes !


Comment Kala est-elle arrivée dans ta vie ?

Contrairement à Gabriel, j'ai eu beaucoup de mal à m'adapter à la vie parisienne. Je suis une fille de la campagne et du soleil, de la montagne et de la mer, je préfère les promenades dans les champs aux excursions citadines. J'avais pour habitude de participer à des courses d'endurance équestres pour un ami, chose que je ne peux plus faire ici. Sans oublier le fait que je sois loin de ma famille et de mes amis…

Mon envie d'adopter un chien s’est donc intensifiée un peu plus chaque jour. Je m'imaginais déjà aller au parc avec lui, visiter la ville, faire de nouvelles rencontres, et surtout y trouver un réconfort que l'on ne peut avoir avec nos semblables. Il m'aiderait à trouver un équilibre dans notre nouvelle vie. Je n'ai pas eu de mal à convaincre Gabriel, qui aime beaucoup les animaux également. Il me surprenait régulièrement en train de scruter les annonces d'adoptions "par curiosité". Je suis alors tombée sur une photo de Kala, qui m'a réellement fait fondre. Nous sommes donc allés la voir chez son éleveur, encore une fois "par curiosité". J'ai été très soulagée en remarquant qu'elle était bien éveillée, et déjà très téméraire ! Ses frères et soeurs étaient tout aussi adorables qu'elle, mais c'est avec Kala que nous sommes repartis le jour même. Comme quoi, la curiosité n'est pas qu'un vilain défaut !

Qu’est-ce qui t’a poussé à choisir le bouledogue français plutôt qu’une autre race ?

Bien que Gabriel et moi avions une préférence pour les grands chiens, notre choix s'est porté sur le bouledogue français pour plusieurs raisons. Son caractère, qui fait de lui un chien affectueux, proche de l'Homme et qui s'adapte facilement aux conditions de vie de son propriétaire. Sa petite taille lui permet de nous accompagner partout sans trop de difficultés, et il faut avouer que sa tête de grenouille est irrésistible ! J'apprécie aussi le fait que malgré sa petite taille, le bouledogue français est un molosse. Tout en muscle, poils ras et débordant d'énergie, il est loin du cliché de "chien de mamie" !


Que dirais-tu du caractère de Kala ? Est-il représentatif du bouledogue ?

Le caractère de Kala est fidèle à la description ci-dessus, elle est vraiment adorable. Pleine de vie, beaucoup d'amour à donner, et un peu pot-de-colle sur les bords. Pourtant Kala a toujours été différente de la plupart de ses semblables : ceux que l'on croisait dans la rue se faisaient discrets, voire même timides, tandis que Kala leur sautait dessus, se tortillait autour d'eux pour jouer, et leur aboyait dessus avec détermination lorsqu'ils l'ignoraient.

Parlons-en, de l'aboiement. Beaucoup de propriétaires de bouledogues français affirment avec expérience que cette race de chien n'aboie que très peu, voire pas du tout. Ce n'est pas le cas de Kala, qui sait très bien se faire entendre : lorsqu'elle est frustrée face aux chiens qui ne veulent pas d'elle, lorsqu'elle est contrariée par quelqu'un ou quelque chose qui lui est inconnu, ou encore lorsqu'elle est excitée et appelle au jeu.

Elle a aussi un caractère bien trempé, elle n'aime pas se faire remettre à sa place par les autres chiens, et n'a pas conscience de sa petite taille. C'est un avantage car elle arrive à jouer avec n'importe quel chien, mais le fait qu'elle n'ait peur de rien nous oblige à être très vigilants. Elle a déjà été mordue, plusieurs fois, et elle y serait volontiers retournée si nous étions restés indifférents. Mais sa témérité nous avantage lors de longues promenades au bois de Vincennes, où elle n'hésite pas à se jeter dans l'eau pour jouer avec ses copains, ou encore dans les transports en commun où elle se montre très sage. On dit aussi que les bouledogues français sont parfois têtus, qu'ils n'écoutent pas trop ou encore qu'ils ne répondent pas au rappel : ce sont des soucis que j'ai la chance de ne pas connaître avec Kala !

Comment décrirais-tu votre relation aujourd’hui ?

J'ai toujours considérée Kala comme mon bébé. D'ailleurs, elle adore se laisser porter comme tel et s'endormir dans nos bras les quatre fers en l'air. Elle est très câline, et très expressive, il m'est difficile de ne pas faire d’anthropomorphisme… Je l'emmène partout avec moi depuis ses deux mois et demi, afin qu'elle s'habitue aux transports, qu'elle s'adapte aux différentes situations et environnements.

Je pense que c'est important pour un chien de pouvoir explorer un maximum de choses, de rencontrer des chiens différents, d'entendre de nouveaux bruits et de sentir de nouvelles odeurs. Aujourd'hui je sais que je peux voyager n'importe où avec elle sans appréhension. Le seul point négatif, c'est lorsqu'elle se met à péter dans les transports. C'est dérangeant, mais cela me fait plus rire qu'autre chose, surtout quand je remarque les regards rancuniers des voyageurs…


On dit souvent que les bouledogues ont des problèmes de santé, notamment à cause de leur nez écrasé. Comment cela se passe pour Kala ?

Heureusement, Kala n'a pas trop le nez écrasé, contrairement à certains de ses congénères. Elle n'a jamais vraiment eu de problème jusqu'à présent. Elle a eu une petite rhinite qui a duré quelques jours lorsqu'elle avait 4 mois, depuis plus rien. On ne l'entend jamais ronfler, sauf quand elle s'endort dans des positions de contorsionniste. Elle n'a pas l'air de s'essouffler non plus, bien au contraire ! Lorsqu'elle joue avec des chiens, elle semble inépuisable ! Ses prouesses physiques ne me laissent pas sans crainte, car je sais que le bouledogue français est fragile, et quand je la vois courir et sauter partout comme elle le fait, j'ai parfois peur qu'elle nous fasse un arrêt cardiaque ! Mais tout se passe toujours très bien, et je croise les doigts pour que rien ne change.

Quel est le meilleur souvenir que tu aies avec elle ?

Nous avons vécu beaucoup de bons moments avec Kala. Son arrivée, les promenades, les câlins, sa joie de vivre, son apprentissage, tous ces moments où elle m'a rendue fière, et même ceux qui nous ont effrayés... Je pense à toutes les fois où elle s'est tapée la tête contre la porte en verre car elle ne l'avait pas vue, ou les fois où elle nous sautait des bras d'une hauteur considérable dans ses moments de folie ! Aussi sa rencontre avec la famille, la découverte de la plage… Mais si je devais ne retenir qu'un seul moment, ce serait lorsqu'elle s'endort contre moi. Elle me tient chaud, et je me laisse bercer par son souffle. Parfois, ses pattes se mettent à frémir, et sa langue se coince entre ses petites dents. Je ne me lasse pas de l'observer, et de me demander ce qu'il peut bien se passer dans sa tête.


Et la pire bêtise qu’elle ait faite ? Ou le moment le plus embarrassant ?

Il y a une semaine, sa pire bêtise se résumait à avoir fait pipi sur le lit, juste sous nos yeux, dans une situation plutôt cocasse. Mais elle a récemment fait une bêtise qui lui a valu un aller-retour à la clinique vétérinaire et une semaine de traitement. 

Nous nous sommes absentés pas plus de trente minutes, et elle en a profité pour grimper sur la grande table - ne me demandez pas comment - pour manger les deux avocats qui s'y trouvaient. L'avocat étant toxique pour le chien, nous l'avons directement emmené chez le vétérinaire, qui lui-même n'était pas rassuré après avoir appelé le centre anti-poison... sûrement à cause de son poids et de la dose ingérée. Nous avons dû la laisser sur place, une nuit et un jour, où on lui a procuré des soins sous perfusion. Le vétérinaire nous avait clairement dit que si elle déclenchait les symptômes, elle n'aurait que très peu de chances de survie. Nous avons eu très peur. Heureusement, tout s'est très bien passé. 

Concernant les moments embarrassants... En dehors du fait qu'elle adore voler mes sous-vêtements, je n'ai pas vraiment de souvenirs. Je dirais que depuis que l'on a Kala, j'ai développé une haine envers un type de personnes. Ceux qui viennent la caresser sans demander, ou qui l'appellent ou la sifflent alors qu'elle est tenue en laisse. Je ne sais pas vous, mais moi je ne m'amuse pas à caresser la tête des bébés dans leur poussette, ou encore à tenter d'attirer les enfants dans la rue. Pire, les parents qui laissent leurs enfants caresser un chien qu'ils ne connaissent pas, sous prétexte qu'il est petit et mignon. Je pense que certains principes sont à revoir. 

Enfin, je n'oublierais jamais la fois où un homme m'a suivie dans la rue pour me convaincre de lui vendre Kala. Ou encore ceux qui me demandent si c'est un staffie !

Dirais-tu que Kala te ressemble sur certains aspects ?

Elle me ressemble sur le fait qu'elle n'aime pas se faire remettre à sa place par ses congénères, et qu'elle se croit invincible face à des chiens dont elle ne fait clairement pas le poids. Mais aussi et surtout la vitesse à laquelle elle mange ses croquettes. Elle se sent toujours obligée de participer à chaque fois que Gabriel et moi dansons, quand nous rions, ou encore quand nous nous faisons des bisous ! 

Elle tient aussi beaucoup de Gabriel pour le côté joyeux et affectueux. Et aussi pour les pets (je rigole) ! 


Qu’est-ce qui t’as poussé à créer une page instagram pour elle ? Que partages-tu avec ta communauté ?

Je ne voulais pas envahir de photos de Kala le fil d'actualité des abonnés de mon compte personnel. Ils se seraient certainement sentis harcelés, alors qu'ils n'avaient rien demandé ! J'ai alors créé un compte pour les intéressés, pour ceux qui voulaient suivre ses aventures. Puis j'ai découvert une réelle communauté, et c'est ça qui m'a beaucoup plu. Pour ma part je partage beaucoup de situations drôles, ou de gags que Kala me fait, je ne me prends pas trop au sérieux, mais j'adore suivre des comptes qui ont différentes façons d'approcher l'éducation canine, les comptes de petits créateurs, ou tout simplement suivre des comptes qui partagent leurs expériences, leurs aventures et leurs photos qui me vendent souvent du rêve ! Grâce à instagram, j'ai fait de belles rencontres, virtuelles et réelles. De temps en temps nous nous réunissons entre "instapets" pour faire des balades, partager.

Je tiens à remercier publiquement mon chéri d'avoir la patience et TOUJOURS la motivation pour faire de jolies photos de Kala.

Accordes-tu de l’importance à ce que tu lui achètes ?

Totalement ! Même un peu trop, dirait Gabriel. Je dépense plus d'argent pour elle que pour moi, mais j'essaie de me calmer en ce moment. Elle a un tiroir plein à craquer : colliers, harnais, jouets, friandises, et j'en passe ! La seule chose que j'aurais aimé avoir et que je n'ai pas encore, c'est un vêtement, un genre de petit sweat, pyjama ou manteau, ce serait tellement mignon ! Mais je ne connais pas sa taille, et elle est déjà grande pour 6 mois. Donc j'attends de voir.

Pour l'alimentation, je lui donne des croquettes Wolf of Wilderness. Elle les supporte bien, elles sont sans céréale, avec un taux de viande élevé, de bonne composition. Si je pouvais, je la mettrais au BARF mais je ne connais pas encore assez bien le sujet.


Si tu devais choisir ta pièce favorite parmi notre boutique, laquelle serait ta préférée ?

Sans aucune surprise, le petit pyjama en velours gris, qui est absolument magnifique et qui s'accorderait très bien au teint de Kala ! Ainsi, elle pourrait encore mieux chiller sur le lit devant Netlix avec son pyjama, et on la confondra officiellement avec un bébé humain !

Enfin, si Kala devait faire son profil sur un site de rencontre, quelle serait son annonce ?

« Coucou je m'appelle Kala, Mafifille (selon maman), Ouuhcékilepitichien? (selon papa), j'ai 6 mois - bientôt mes premières chaleurs héhé -, et je suis un vrai bouledogue français, pas un staffie ni un carlin ! Je pèse 9 kg, je suis un gros gabarit à ce qu'il parait, et j'ai toutes mes dents. Je connais assis, couché, tu laisses, tu restes, check, viens, file, panier… la base quoi. Je reconnais aussi super vite le bruit du tiroir à friandises qui s'ouvre. Je pète souvent. Donc si t'es intéressé par mon profil, et que tu habites Paris ou alentours, n'hésite pas à m'envoyer un message sur mon compte @kala.twofaced.dog ! Comme ça on pourra péter ensemble. Bisous ! »


Vous l'aurez compris, pour craquer quotidiennement devant la bouille atypique de Kala, filez sur son compte @kala.twofaced.dog ! Croyez moi, c'est une vraie mannequin pro !

On se retrouve la semaine prochaine pour la dernière interview avant une pause estivale sur notre blog ! Et on parle justement de vacances avec son chien en compagnie d'Olaf, un superbe braque hongrois...
0 vue

ABOUT US

We are CHIEN-CHIEN. A dog accessories brand, handmade in France and cruelty-free, which revolutionizes the codes of canine fashion.

INFORMATIONS

Discover our exclusive interviews and unique dog encounters !

#CHIENCHIENSHOP

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
@ CHIEN-CHIEN / contact@chien-chien.com